Sai Vibrionics Newsletter

" Lorsque vous voyez une personne malade, une personne dans le désespoir, inconsolable ou malade,c‟est ici qu‟est la place de votre seva. " Sri Sathya Sai Baba
Hands Reaching Out

Problème menstruel 03560...यूएसए


Une femme de 48 ans, gênée par de multiples problèmes de santé depuis 4 ans, s'est adressée au praticien le 4 novembre 2017. Bien que ses règles soient régulières, un flux excessif lors du deuxième jour des menstruations couplées à des spasmes la rendaient très faible et inactive pendant quelques jours. Dans la mesure du possible, elle évitait de prendre des médicaments allopathiques (car ils irritaient son estomac), même s'il lui fallait une semaine ou deux pour revenir à la normale. En outre, elle se plaignait de douleurs au talon droit et de varices sur les deux jambes, de sécheresse et de démangeaisons autour du mollet et de la cheville, et d’un déficit en vitamine D diagnostiqué par une analyse.

Le praticien a donné :

CC3.7 Circulation + CC8.4 Ovaries & Uterus + CC8.7 Menses frequent + CC12.1 Adult tonic + CC20.4 Muscles & Supportive tissue…TDS 

Pour la déficience en vitamine D, il lui a été conseillé de s'exposer au soleil au moins une demi-heure par jour.

 

Après 3 jours, elle a eu une menstruation avec un flux normal et n'a pas souffert de spasmes. Elle a exprimé son admiration pour la vitesse à laquelle elle a été soulagée. Elle est restée active pendant et après les règles sans aucun problème et a continué à prendre le remède sérieusement sans manquer ne serait-ce qu'une seule dose. Au bout de trois semaines, ses douleurs au talon avaient presque disparu. Après un mois supplémentaire, le 2 janvier 2018, la sécheresse et les démangeaisons autour du mollet et des chevilles ont disparu. Le 4 avril 2018, elle a signalé que les veines des jambes, qui avaient commencé à s'améliorer de 50 % depuis janvier, étaient désormais normales. On lui a conseillé de faire régulièrement de l'exercice pour les muscles de ses jambes et de manger des aliments sains. Il n'y a pas eu de récidive des troubles menstruels au cours des quatre derniers mois, ni aucun besoin de médicaments contre la douleur. Le dosage a donc été progressivement réduit sur une période de 6 semaines et le traitement a cessé le 16 mai 2018. Pleinement convaincue de l'efficacité de vibrionics, elle a orienté tous les membres de sa famille, ses amis et ses proches vers le praticien. En décembre 2019, aucun des symptômes n'était réapparu.